Nous désirons tous faire affaire avec le client idéal. Le client entreprenant, capable de prendre des risques, d’investir, de décider et de choisir. Le client qui a du budget, de l’ambition et qui veut aller plus loin : celui qui nous demande « combien ça rapporte » et non « combien ça coûte ».

Se bâtir une clientèle idéale, c’est le highway vers l’expansion, la réussite et la prospérité, même si ce n’est pas de tout repos. Ce type de client, qui est exigeant envers lui-même, le sera tout autant envers vous. Pour le conquérir, assurez-vous d’être en mode « valeur ajoutée », efficace et performant !

Pour bien cerner son mindset, je vous invite à faire une incursion dans ses pensées les plus secrètes. Plus vous le comprendrez, plus vous adopterez la bonne attitude face à lui, plus vous lui ferez vivre une expérience client satisfaisante, plus vous serez en mesure de lui proposer l’offre par excellence et plus vous développerez des affaires !

Les 10 pensées secrètes du client idéal

  1. Ne me fais pas perdre mon temps : je n’en ai pas !
  2. Intéresse-toi à mon histoire, ma vie, mes rêves, mes projets et mes aspirations. J’ai le goût de te parler de ce qui me fait vibrer.
  3. Montre-moi ta passion, ton excellence et ta performance face à ton métier. J’aime être entouré de gens qui me stimulent, et non le contraire. Encore une fois, je n’ai pas de temps pour ça.
  4. Montre-moi que tu es solide et que je peux m’appuyer sur ton expérience et tes recommandations. J’ai besoin d’un conseiller qui m’aide à prendre de bonnes décisions en fonction de mes aspirations – pas d’un preneur de commandes.
  5. Cesse de me servir des généralités. Donne-moi des conseils concrets et pragmatiques pour provoquer la réalisation de mes projets et de mes rêves. Montre-moi que mon succès te tient réellement à cœur.
  6. Ne me récite pas ce que je peux trouver sur Internet. Je l’ai déjà lu 100 fois.
  7. Si tu n’es pas en accord avec moi, sois franc : j’aime être « challengé » aujourd’hui, pour mieux réussir demain !
  8. Ne me raconte pas tous les problèmes auxquels vous vous heurtez, ton entreprise et toi, pendant que vous tentez de me servir. Assume, trouve une solution et règle la situation.
  9. Notre rencontre me coûte du temps et de l’argent. Montre-moi que ça vaut la peine de te rencontrer.
  10. It’s not about you. It’s all about me!

Et voilà ! À lire, lire et relire !