Le développement d’affaires, tout le monde le sait : ce n’est pas facile. Vous avez besoin d’un petit remontant ? Cet article est pour vous! 
 
Je vous comprends : je fais moi-même constamment face aux défis du développement des affaires et je dois, tout comme vous, trouver encore et encore le feu, la foi et la force de me motiver pour dynamiser mes résultats! C’est totalement légitime : nous avons tous besoin de soutien et d’encouragement face au défi que cela représente. Vous êtes humain, vous faites face à la réalité de votre métier, et c’est normal !
 
Je suis conscient que l’adversité existe et existera toujours et, en ce sens, j’ai envie de vous faire part de ce qui, je crois, fera tourner le vent de côté pour maintenir votre enthousiasme à mener votre développement de marché.
 
Passez du combat au partage
Développer, ce n’est pas une lutte à n’en plus finir pour rencontrer des clients potentiels. C’est plutôt une proposition que vous faites aux gens en vue d’échanger avec eux et de leur faire part de votre expérience. Ce qui tue l’enthousiasme du développeur d’affaires, c’est généralement la pression qu’il se met à vouloir convaincre les gens de le rencontrer ou de lui confier un mandat à la première rencontre. Proposez un partage d’expérience : la vente suivra!
 
Passez de « développer pour réaliser mes ventes » à « développer pour découvrir du potentiel de ventes »
Cessez de vous mettre de la pression pour clore une vente! En développement, l’objectif principal n’est pas de vendre, mais plutôt d’aller à la découverte d’un potentiel. Mettez-y du temps et de l’énergie… pour explorer et repérer la clientèle pouvant s’intéresser à ce que vous offrez. C’est véritablement dans ces conditions que la vente se fera aisément et sans pression, pour le vendeur comme pour l’acheteur!
Passez du mode séduction au mode affirmation 
Développer, ce n’est pas séduire les gens pour qu’ils acceptent de vous rencontrer. C’est faire connaître votre engagement en matière de valeur ajoutée. Ne proposez pas la promotion du mois pour décrocher des rendez-vous ; parlez plutôt de votre engagement à créer de la valeur pour découvrir ceux qui recherchent un professionnel engagé et capable de changer les choses dans leur organisation.  
 
Passez du sprint au marathon 
Développer, ce n’est pas courir pour réaliser des performances à court terme. C’est prendre le temps de se définir, de s’organiser, de se faire connaître, de créer des offres, d’obtenir des indications de clients, de se construire une réputation… pour ensuite conquérir son plein potentiel à long terme. En cessant d’avoir des attentes miracles à court terme, vous vous mettrez moins de pression, vous aurez plus de plaisir à faire du développement et, à coup sûr, plus de résultats durables !
 
Faites confiance au processus… car « petit train va vraiment loin »  !